COVID-19 : l'Espagne connaîtra la plus grande récession du monde développé en 2020

Photo de Michael Longmire sur Unsplash
Photo de Michael Longmire sur Unsplash
11 novembre 2020, Rédaction

La crise du coronavirus montre déjà ses conséquences économiques et va provoquer une grave récession dans le monde, même si l'impact économique laisse l'Espagne comme le pays développé qui va souffrir le plus cette année, tandis que la Chine sera le seul pays à connaître une croissance.

Telles sont les prévisions actuellement traitées par le FMI (Fonds monétaire international), prévoyant une baisse de 12,8% du PIB en Espagne, contre 11,2% prévu par le gouvernement espagnol. Ce chiffre est supérieur de plus de quatre points à la baisse moyenne de la zone euro. La baisse est deux fois plus élevée que prévu en Allemagne et pratiquement trois fois plus élevée que prévu aux États-Unis et dans le monde. L'Italie pourrait également subir une baisse à deux chiffres, tandis que la Chine devrait croître d'un peu moins de 2% cette année.

En 2021, le FMI prévoit une reprise économique, même si l'amélioration ne pourra pas récupérer les baisses de cette année. Dans le cas de l'Espagne, le rebond pourrait atteindre 7,2% en 2021, le troisième plus élevé du monde développé, derrière 8,8% pour la Chine et 8,2% pour l'Inde. L'organisation avertit également que l'Espagne ne rétablira pas avant 2026 les taux de chômage observés avant l'apparition de la COVID 19.

Cette image donne un aperçu clair des prévisions de PIB pour 2020 et 2021 dans le monde :

El País
El País
Referrer media
Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista