Les étrangers ont investi 29 milliards d'euros dans le secteur immobilier espagnol au cours des quatre dernières années

20% de tous les capitaux étrangers ont été investis en Espagne

Les investisseurs étrangers ont versé 29 milliards d'euros dans le secteur immobilier espagnol / Gtres
Les investisseurs étrangers ont versé 29 milliards d'euros dans le secteur immobilier espagnol / Gtres
13 janvier 2020, Rédaction

Toutes les activités liées à l'immobilier ont représenté 20% de tous les investissements étrangers entre 2014 et 2018. L'immobilier en Espagne reste le secteur le plus attractif pour les capitaux étrangers, bien que depuis 2015 - quand un chiffre record de 8 659 millions d'euros a été atteint - l'investissement ait diminué. Au premier semestre 2019, 1 069 millions d'euros ont été enregistrés, selon ABC.

Au cours des quatre dernières années, les investisseurs étrangers ont versé 29 milliards d'euros dans l'immobilier espagnol. Cette activité est sans aucun doute le secteur qui a réussi à attirer le plus de fonds en dehors des frontières espagnoles. Le secteur de la logistique (non lié à l'immobilier), qui représente 11,3%, l'électricité et le gaz (10,2%), viennent ensuite sur la liste.

Ces données reflètent l'importance historique du marché du logement pour l'économie espagnole. Mais cette tendance a commencé à montrer des signes de changement au cours des dernières années. En 2018, l'immobilier est passé en deuxième option d'investissement pour les étrangers et au premier semestre 2019, en troisième place : cela pourrait être un signe que l'immobilier pert son attrait pour les capitaux venant de l'extérieur des frontières espagnoles.

Il y a deux raisons principales à cette baisse. Le premier est lié à la rentabilité. Pendant la crise financière, l'investissement dans l'immobilier a assuré des rendements élevés car le prix des actifs était au plus bas et les prévisions futures prévoyaient une reprise progressive du secteur. Cette amélioration a déjà commencé à culminer et a généré un contexte moins attrayant pour les capitaux étrangers.

Outre ces perspectives économiques, un autre facteur a également refroidi l'intérêt pour ce secteur. L'instabilité politique dans laquelle le pays vit avec deux élections générales en moins de six mois et aucun gouvernement stable depuis plus d'un an est rebutante pour les investisseurs étrangers. C'est une situation qui, avec les tensions persistantes en Catalogne, a clairement freiné les investisseurs étrangers. La question de l'indépendance de la Catalogne a fait que l'argent destiné à l'immobilier ve soit transféré vers Madrid. Les faits ne mentent pas à cet égard : entre 2016 et 2018, l'investissement étranger dans le secteur immobilier de Madrid a augmenté de 133%. En Catalogne, il a cependant chuté de 61%.

Voici quelques conseils si vous souhaitez tout de même investir dans l'immobilier en Espagne.

 

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista