Locationen Espagne: méfiez-vous de la signature de contrats de « réservation »

Gtres
Gtres

La semaine dernière, j'ai dû faire face à un cas à Barcelone qui est un excellent exemple de pourquoi vous devriez vous méfier de la signature de contrats de réservation pour une location en Espagne.

Avec l'excuse que la propriété se trouvait dans un endroit très recherché et que quelqu'un d'autre pourrait la « prendre », le locataire a été contraint de payer un dépôt non remboursable équivalent à un mois de location pour retirer la propriété du marché pendant les 30 jours suivants.

Le problème était que le locataire n'avait pas vu le contrat final lui-même, seul ce pré-contrat réservant la propriété qui ne faisait que quelques paragraphes et n'entrait pas dans les détails. Une fois signé, quelques jours plus tard, ils lui ont envoyé une copie du contrat de location proposé, que j'ai examiné.

Le deuxième (et dernier) contrat était un excellent exemple de contrat à clauses abusives. Non seulement le bailleur a forcé le locataire à payer toutes les dépenses courantes (eau, gaz et électricité) mais également les frais de copropriété, les taxes locales (même la collecte des déchets), jusqu'aux frais d'entretien annuel du chauffage ! En plus de cet abus, ils ont également rendu le locataire responsable de tous les dommages aux conduits d'eau, au réseau électrique, au toit, au drainage et aux gouttières ! C'est un réel problème car comme la propriété était assez ancienne, il était fort probable qu'il y ait des problèmes cachés non apparents à l'œil nu dont le locataire n'était pas au courant.

Inutile de dire que le contrat était une « arnaque » totale. Malheureusement, le locataire avait déjà signé un « pré-contrat » avec l'agence immobilière et il a ainsi spécifiquement déclaré que le dépôt de réservation n'était pas remboursable. S'il ne signait pas le bail, il perdrait donc un mois entier de caution. Bien que ce soit une perte importante, c'était toujours mieux que de conclure un contrat à long terme (cinq ans et plus) avec des conditions unilatérales aussi abusives qui pourraient s'avérer plus onéreuses à long terme.

La morale est que vous ne devez JAMAIS payez un centime à moins qu'ils ne vous montrent d'abord le libellé du contrat de location final. En négociant, vous avez toujours plus de forcetant que vous n'avez pas encore effectué de versement. Ne tombez pas dans le piège en signant aveuglément des pré-contrats ou des contrats de réservation. 

Bien que cela se soit avéré être une expérience coûteuse pour la personne concernée, nous pouvons avertir beaucoup d'autres locataires potentiels, en particulier dans les grandes villes comme Madrid et Barcelone.

Chez LNA, nous pouvons vous représenter pour l'achat, la vente ou la location de votre propriété en Espagne. Nous avons 17 ans d'expérience dans le domaine des transmissions de patrimoine et la fiscalité. Larraín Nesbitt Abogados, « petit pour les frais, grand pour le service ».

2020 © Raymundo Larraín Nesbitt. Tous les droits sont réservés.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista