Les dépenses et taxes lors de l'achat d'une propriété en Espagne en 2019... avec ou sans hypothèque

Frais d'achat d'une propriété 2019
Frais d'achat d'une propriété 2019
17 octobre 2019, Rédaction

Lors de l’achat d’une propriété en Espagne, l’hypothèque n’est pas la seule dépense importante. Les acheteurs sont confrontés à de nombreuses autres dépenses et taxes pour devenir propriétaires.

Les experts recommandent d’avoir économisé 10% à 12% du prix d’achat (selon la communauté autonome) pour des dépenses telles que l’évaluation, le notaire, l’enregistrement et les taxes (TVA, droit de timbre, etc.). Ce sont des dépenses obligatoires liées à l'achat d'une propriété. La facture à payer dépendra s'il s'agit d'une propriété neuve ou d'occasion et de son prix. Nous allons résumer ici le contenu de chacune d’elles et leur prix approximatif en 2019.

Frais d'achat

Le notaire

Le notaire est une dépense à considérer lors de l'achat d'une maison neuve ou d'occasion. Les tarifs des notaires sont réglementés par le gouvernement et facturent les mêmes services. Dans le cas de la concession de l'acte public de vente, les prix oscillent entre 600 et 875 euros, selon le prix de la maison. Par exemple, pour un appartement de 100 000 euros, le coût serait de 850 euros, tandis que pour un appartement de 250 000 euros, il serait de 1 000 euros.

Le registre foncier

Une autre dépense est l'enregistrement des actes notariés. Les tarifs sont fixés par règlement et dépendent du prix de la maison, bien qu'ils se situent généralement entre 400 et 650 euros.

Taxes liées à la vente et à l'achat

Un acheteur doit également avoir des économies supplémentaires pour payer ses impôts, bien que le montant dépende du prix de la maison, et de s'il s'agit d'une maison neuve ou d’occasion.

En ce qui concerne les dépenses et la taxe sur l'achat d'une maison neuve, la taxe la plus importante est la TVA, qui s'élève à 10% en 2019. Par exemple, pour une propriété coûtant 100 000 euros, la TVA serait de 10 000 euros et pour une propriété de 250 000, elle serait de 25 000 euros. Toutefois, aux Îles Canaries, un impôt différent, l’impôt général indirect (IGIC) des îles Canaries, s’élève à 6,5%. Dans le cas des logements sociaux, la TVA peut atteindre 4%, mais elle varie en fonction de la communauté autonome et du type de logement social.

En plus de la TVA, il existe une deuxième taxe : la taxe sur les actes juridiques documentés (IAJD : Impuesto sobre Actos Jurídicos Documentados en espagnol). Cette taxe est toujours payée par l'acheteur et dépendra de chaque communauté autonome.

En revanche, pour les biens d’occasion, l’impôt le plus important est l’impôt sur le transfert de titre de propriété (ITP : Impuesto sobre Transmisiones Patrimoniales en espagnol). Dans ce cas, le montant dépend du pourcentage appliqué au prix de l'acte et de la communauté autonome dans laquelle se trouve la propriété. En général, un taux compris entre 6% et 10% est appliqué. Toutefois, pour les logements subventionnés, les familles nombreuses et les jeunes, les taux sont généralement réduits. Par exemple, à Madrid, les familles nombreuses qui achètent une maison privée paient 4% sur le prix de l'acte, à condition que la maison achetée soit la résidence habituelle.

Agence - une dépense optionnelle

Le seul coût optionnel d'achat d'une maison est celui de l'agence, l'entité que le client peut contracter pour traiter le règlement des taxes et autres formalités administratives. Ce sont des professionnels privés, il n'y a donc pas de taux spécifiques. Ils ne sont généralement contractés que lorsqu'une hypothèque est ouverte pour acquérir la propriété. Son coût approximatif est de 300 euros.

Coûts hypothécaires

Si l'acheteur souhaite acquérir la maison neuve ou d'occasion au moyen d'un emprunt hypothécaire, il serait nécessaire d'ajouter ces frais supplémentaires.

L'évaluation de la maison

Si l'acheteur doit solliciter un prêt hypothécaire, il devra payer un évaluateur pour évaluer le bien et la banque saura ainsi quel pourcentage elle peut financer. En général, les entités prêtent un montant équivalent à 80% du prix d'achat ou du montant de l'évaluation foncière, même si certaines financent même 90 à 100% du prix d'achat. En 2019, les frais d'expertise sont d'entre 250 et 600 euros, en fonction de l’entité qui procède à l’évaluation, du type de bien et de son évaluation. Cette dernière est valable 6 mois à compter de la date d'émission. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les hypothèques en juin 2019, les autres frais sont à la charge de la banque, tels que le notaire, le registre et l'AJD.

Commission d'ouverture

Cette commission peut atteindre 2% du capital emprunté, et ceci est accordé avec l'institution financière. Ce montant est déduit directement de l'argent remis au créancier hypothécaire. Cependant, de nombreuses banques n'appliquent pas cette pénalité.

Taxe sur les actes juridiques documentés (IAJD)

Cette taxe est payée à chaque signature d'un acte notarié qui doit ensuite être inscrit au registre avec une somme d'argent. Depuis novembre 2018, un décret-loi oblige les banques à s'acquitter de cette taxe.

Notaire

Les frais de notaire sont ceux encourus lors de la passation de l'acte public du prêt hypothécaire. Ces frais sont pris en charge par l'institution financière depuis juin 2019.

Le registre de la propriété

L'enregistrement des actes notariés coûte également de l'argent. Encore une fois, les frais sont fixés par règlement. Cette charge est prise en charge par l'institution financière à compter de juin 2019.

L'agence

La banque qui accorde l'hypothèque est celle qui sélectionne une agence pour effectuer le travail administratif et mener à bien toutes les procédures. Cette dépense est également prise en charge par l'institution financière à compter de juin 2019. L'agence doit restituer l'argent restant au créancier hypothécaire et remettre les factures et les actes après avoir payé les frais de notaire et de registre non assumés par l'institution financière. Un autre rappel que la l'IAJD est payée par la banque.

En savoir plus sur le calcul de votre hypothèque

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista